• Salut salut aujourd'hui par la randomness on va apprendre à faire une typo éclairée de l'intérieur et pis même avec une ombre autour parce que je trouve ça classe. Je pense que d'autres l'ont déjà fait avant moi mais je m'en fous. Personne ne le fait avec autant de bullshit que moi. *se drape dans sa dignité*
    Comme là, en dessous:

    [GIMP] - Une typo éclairée de l'intérieur
    Pour ici l'arrière plan est gris parce que je trouvais ça plus joli, mais dans le reste du tuto les arrières plans seront blancs pour des raisons de visibilité. Enjoie.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Bonjour! Dans cet article, je vais vous parler des outils "basiques" de GIMP: les outils de sélection, d'écriture et quelques autres; ainsi que leurs paramètres éditables.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Bonjour! Voici aujourd'hui un tutoriel sur une création graphique d'un niveau moyen, puisque nous allons utiliser la fonction plasma (que je vous indique) et la fonction masque de calque, qui est une fonction avancée du logiciel. Nous ne ferons pas appel à des textures ou des C4D: tout sauf le render est fait avec les fonctions de GIMP.
    Ce n'est pas la peine de vous lancer dans ce tutoriel si vous ne connaissez pas très bien le logiciel!
    >Render

    Il faudra que vous connaissiez les fonctions de base du logiciel: les outils de base et l'utilisation des calques.

     

    J'ai d'abord créé une image de 1000px par 1000px. On la recadrera plus tard selon le render.

    Nous nous occuperons d'abord du background. Directement sur votre arrière-plan, créez une fonction plasma (qui est dans filtres>rendu>nuages) (de turbulence 1,4 pour moi).

    [Niveau: moyen] - Invader

    Puis, augmentez son contraste et diminuez sa luminosité.

    Ensuite, avec l'outil teinte/saturation, faites tourner sa teinte, diminuez sa saturation et augmentez sa luminosité.

    [Niveau: moyen] - Invader

    Dupliquez votre calque. Désaturez le calque du dessus en fonction de la luminosité, diminuez la luminosité en augmentant les contrastes, puis baissez son opacité à 50%

    Créez un nouveau calque. Dans l'outil pinceau, sélectionnez la brosse "sparks". Appliquez la fluctuation au maximum (50) et faites une diagonale dans votre image avec votre souris pour mettre des points lumineux un peu partout. Coloriez le calque en blanc.

    [Niveau: moyen] - Invader

    Maintenant, nous allons effectuer les modifications sur le render:
    -augmentez la luminosité et les contrastes
    -appliquez un flou gaussien sélectif (pour moi de 14px, avec un max. delta de 81)
    -puis un très léger flou gaussien (1px).

    Avec le filtre teinte/saturation, désaturez toutes les couleurs sauf la/les deux couleur/s qui vous intéresse/nt (pour moi le bleu et le cyan). Diminuez encore la luminosité en augmentant les contrastes.

    [Niveau: moyen] - Invader

    A partir de maintenant, j'ai recadré l'image à la taille de mon render.

    Désaturez légèrement l'arrière plan coloré, puis colorez-le de la teinte la plus lumineuse de vote render (pour moi 180 = cyan).

    Dupliquez le calque où vous avez appliqué l'outil sparks et fusionnez les deux calques.

    Créez un nouveau calque. Appliquez y un dégradé en suivant la forme, de noir à transparent, puis un flou gaussien de 83px, et baissez son opacité à 90%.
    Faites une sélection rectangulaire autour de votre render et supprimez la partie noire translucide qui se trouve dedans. Appliquez ensuite un flou gaussien de 346px sur l'ensemble du calque. Puis, dupliquez le calque.

    [Niveau: moyen] - Invader

    Déplacez le calque sparks au-dessus de tous les autres.

    Puis, avec l'outil texte, installez votre typo en blanc (c'est important que ce soit en blanc) (pour moi la police d'écriture est Celestial, disponible sur Dafont). Dupliquez le calque.

    Nous allons nous intéresser à la copie du dessous: coloriez-la de la même couleur qu'une des teintes de votre render (il faut qu'elle se voie bien sur votre image), puis appliquez-y un flou cinétique radial centré au milieu de votre image (pour moi l'angle est de 24).

    [Niveau: moyen] - Invader Invader

    Etape finale! /!\ vous pouvez sauter la partie avec le masque de calque si vous ne savez pas encore ce que c'est.

    Dupliquez l'arrière-plan. Avec teinte-saturation, montez deux fois la luminosité à 100 pour qu'il soit très clair.
    Mettez ce calque très clair en-dessous du calque de typo blanc. Copiez ce calque, et appliquez-le en masque de calque sur la copie de l'arrière-plan. Si besoin déplacez ce calque pour qu'il soit au même endroit que l'ancien.

    Dupliquez le calque de typo où vous avez appliqué le flou cinétique et fusionnez les deux.

     

    Rendu final en plus grand:

    Voilà pour ce tutoriel :) j'espère qu'il vous aura plu (que je ne l'ai pas jugé trop simple... '^'), qu'il vous aura été utile... n'hésitez pas à me poster le lien de vos rendus dans les commentaires, je les verrai avec plaisir ;)

    >Retour à la liste des tutos


    votre commentaire
  • Bonjour! En graphisme, vous allez très souvent être amené(e) à modifier la teinte de tout ou partie de votre render, texture, C4D... pour l'adapter à la suite de l'image.
    Aujourd'hui je vais donc aborder le menu "Couleurs" de GIMP (capture d'écran ci-dessous).

    Les différents outils du menu couleurs

    J'aborderai les différents outils un par un, en vous expliquant de la façon la plus concise possible ce qu'ils font (avec illustration si nécessaire.)
    Image de base utilisée pour le tuto (Pikachu est tout public! o/)

    Attention! Cet article est assez long et chaque exemple est illustré par une image. Pour vous éviter de remonter tout l'article à chaque fois, l'image de base est rappelée avec chaque exemple, ce qui rend l'article un peu lourd.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Bonjour! On se retrouve aujourd'hui pour un petit tuto (enjoyphoenix sors de ce corps /PAN/ coucou à Rocky44 en passant ^^) euh bref, soyons sérieux 30 secondes. Aujourd'hui je vais vous expliquer une fonction basique de GIMP, du genre que si vous voulez faire du graph' et que vous avez pas compris ça vous allez JAMAIS vous en sortir.

    Je veux bien sûr parler des calques! Si vous êtes déjà dans l'édition d'images mais que vous découvrez GIMP via mes tutoriaux (déjà je suis flattée donc je vous dédicace cet article parce que j'ai un drôle de sens de l'humour) je vous donne rendez-vous pour le 10 mai pour l'article suivant sur les filtres, à moins que vous ignoriez ce qu'est un groupe de calques ou le verrouillage d'un calque (resp. questions 6 et 7).

    En revanche, si vous êtes un gros newbie c'est là que ça va vous servir.

    -Chiki?
    -Oui?
    -Tu peux répondre à quelques questions pour nous les newbies?
    -Bien sûr!

    /!\ Attention! Dans cet article j'abrège arrière-plan en AP.

    1. C'est quoi un calque?

    Très bonne question jeune steak!
    Pour vous expliquer sur votre logiciel, quand vous créez une image, il vous ouvre automatiquement un calque de base, de la couleur d'AP pour GIMP. Si vous créez un autre calque, c'est tout simplement une feuille transparente que vous allez rajouter par-dessus votre AP et que vous pourrez donc modifier à loisir, en matière de teinte, visibilité, opacité, et vous pourrez même dessiner dessus sans que les modifications soient prises en compte pour les autres calques.

    2. Si je colle mon render directement sur l'arrière-plan, ça fait quoi comme différence?

    Ça fait que si tu veux j'en sais rien moi, gommer une partie de ton render par exemple, ou le colorer en vert sans changer la couleur de l'AP, ou le rendre translucide, eh ben... bon bien sûr tu peux, mais! Si tu veux gommer une partie de ton render, l'AP en dessous partira avec. Si tu veux le colorer en vert, faudra le re-sélectionner avant sinon la fonction prendra tout l'AP avec. Et tu peux toujours rendre ton render translucide, mais on verra pas l'AP derrière la partie translucide. Voilà!

    3. Comment je créée un calque?

    Avec ce bouton. Ensuite, tu pourras choisir les paramètres de ton calque: s'il sera blanc, à la couleur du premier plan (PP), transparent, à la couleur d'AP...

    Ce bouton se trouve en bas à gauche de la fenêtre d'édition de calques.

    Tu peux aussi aller dans le menu calque>créer un calque. Sachant qu'une bonne partie des fonctions de ce menu est disponible en cliquant droit sur le calque concerné, et que tu peux même trouver en faisant ça des fonctions qu'il n'y a pas dans le menu.
    Enfin, tu peux aussi créer un nouveau calque à partir d'une sélection. Tu ouvres une image dans GIMP, tu copies-colles un morceau, et puis dans l'image où tu l'auras collé, le morceau sera une sélection flottante. Tu pourras soit l'ancrer sur un calque préalablement sélectionné (avec la pitite ancre sur la même ligne que l'autre bouton), soit en faire un nouveau calque avec le bouton montré plus haut.

    4. Ouais mais... et si j'ai un calque en dessous est-ce que je peux le mettre au-dessus?

    Oui: en faisant un cliquer-glisser, ou en utilisant ces icônes pour monter ou descendre ton calque.  Les calques

    5. Y'a d'autres choses que je dois savoir?

    Une sélection ne prend que sur un calque par défaut.

    Les calques Tu peux dupliquer les calques avec ce bouton.
    Les calques Tu peux supprimer un calque avec ce bouton.
    Les calques Ce bouton sert à faire un groupe de calques.

    6. C'est quoi un groupe de calques?

    C'est comme un dossier dans lequel tu peux ranger tes calques, ce qui permet qu'ils prennent vachement moins de place dans la fenêtre; mais aussi de couper d'un coup la visibilité de tout un ensemble de calques, ou de régler leur opacité. Néanmoins, la coloration se fait toujours au calque par calque, et seul le verrouillage permet de déplacer dans l'image, de faire tourner ou de modifier la taille de plusieurs calques en même temps.

    7. Le verrouillage, c'est quoi?

    Regarde, je vais te montrer.

    Les calques Ça tu vois, c'est la tête de ton calque par défaut, il est libre et il se déplace tout seul sur l'image. Et tu peux cliquer entre la tite icône d'oeil (qui dit si ton calque est visible ou non) et le bébé aperçu de ton calque pour verrouiller le calque. Ce n'est intéressant que si tu verrouilles plusieurs calques en même temps, bien sûr, puisque le verrouillage, c'est comme si tu agrafais tes calques entre eux.
    Les calques Et là, c'est ce que ça fait quand deux calques sont verrouillés entre eux. La chaîne indique que les calques sont liés. Si je décide de bouger un des deux calques verrouillés, je bouge l'autre en même temps. Mais si je veux bouger deux autres calques sans toucher à ceux-là, faudra que je les déverrouille en re-cliquant sur la chaîne pour les libérer.

    Ça va mieux?

    Je ne sais pas si j'ai tout couvert. Aussi, n'hésitez pas à me poser vos questions dans les commentaires!
    Note: il y aura un autre article pour parler de la fonction masque de calque: ne me demandez pas ce que c'est, vous le saurez un peu plus tard!

    >Retour à la liste des tutos


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique