• Yo! Le passé simple est le temps que la plupart des gens qui écrivent des histoires au passé utilisent à un moment ou à un autre: pratique, court, il décrit des actions ponctuelles, courtes et terminées (voir ici l'imparfait qui permet quant à lui de décrire des actions étalées sur la durée). Le problème? Parmi le public auquel est destiné la rubrique, je n'ai croisé quasiment personne qui sache le conjuguer... D'où l'existence de cet article.

    Je vais vous donner ici les conjugaisons de base que vous utiliserez le plus souvent.
    Note: je parle de verbe en -terminaison, il s'agit de la terminaison de l'infinitif.

    Premier groupe (+ aller) > verbes en -er Second groupe > verbes en -ir dont les pluriels présent sont en rad-iss-term (ex. finir > nous finissons)
    Exemple avec "chanter"
    Je chantai
    Tu chantas
    Il chanta
    Nous chantâmes
    Vous chantâtes
    Ils chantèrent
    Exemple avec "finir"
    Je finis
    Tu finis
    Il finit
    Nous finîmes
    Vous finîtes
    Ils finirent

     

    Troisième groupe (le reste)
    Verbes en -re (croire, vivre... /faire...) Verbes en -dre (prendre, vendre...) Verbes en -ir (tenir, venir...)
    Type "vivre"
    Je vécus
    Tu vécus
    Il vécut
    Nous vécûmes
    Vous vécûtes
    Ils vécurent
    Type "faire"
    Je fis
    Tu fis
    Il fit
    Nous fîmes
    Vous fîtes
    Ils firent
    Exemple avec prendre
    Je pris
    Tu pris
    Il prit
    Nous prîmes
    Vous prîtes
    Ils prirent
    Exemple avec venir
    Je vins
    Tu vins
    Il vint
    Nous vînmes
    Vous vîntes
    Ils vinrent
    Verbes en -oir (valoir, pouvoir... / voir, prévoir...) être (cas particulier du modèle des verbes en -re) avoir (second cas particulier du modèle des verbes en -re)
    Type "pouvoir"
    Je pus
    Tu pus
    Il put
    Nous pûmes
    Vous pûtes
    Ils purent
    Type "voir"
    Je vis
    Tu vis
    Il vit
    Nous vîmes
    Vous vîtes
    Ils virent

    Je fus
    Tu fus
    Il fut
    Nous fûmes
    Vous fûtes
    Ils furent

    J'eus
    Tu eus
    Il eut
    Nous eûmes
    Vous eûtes
    lls eurent

    Le modèle de terminaison en -is/-is/-it etc. pour les verbes en -oir ou en -re concerne notamment voir et certains de ses composés (par exemple apercevoir donne il aperçut, comme percevoir donne il perçut; mais prévoir donne il prévit comme voir donne il vit ) et notamment faire et ses composés (parfaire, défaire, refaire etc.).

    Si vous ne parvenez pas à déterminer quel modèle employer pour quel verbe, vous pouvez en dernier recours vous référer à l'un des nombreux sites de conjugaison disponibles sur Internet. Néanmoins, vous devez essayer le plus possible de conjuguer vos verbes par vous-même -j'espère que ce petit récapitulatif pourra vous aider dans cette démarche.

    >Retour à la liste des tutos


    45 commentaires
  • Historique des modifications effectuées sur le thème:

    • J'ai légèrement augmenté l'opacité du fond de page
    • J'ai retexturé la menubarre pour qu'elle soie plus neutre (mais si tu préfères comme c'était avant, je peux remettre la texture en genre 3 clics)
    • J'ai harmonisé les titres
    • J'ai rendu plus discrètes les informations des articles
    • J'ai harmonisé l'aération du thème dans l'ensemble (marges sup. sur boutons et champs, diminutions des marges entre menu/contenu, entre le texte et le bord de la page, entre deux modules; lignes de textes plus espacées)
    • J'ai modifié le code des avatars des commentaires
    • J'ai modifié le code des avatars des derniers visiteurs
    • J'ai mis une marge supérieure sur les boutons et les champs
    • J'ai effectué quelques modifications sur ton image de fond de fenêtre pour qu'elle soie moins pixelisée et qu'elle rende un peu mieux sur petit écran (sur grand écran j'en sais trop rien mais vu sa dimension il y aura un zoom)
    • J'ai diminué la taille du curseur
    • J'ai harmonisé les couleurs du thème (pied de page marron par défaut, bordures marrons par défaut etc. exit!)
    • Modifié le design des commentaires de l'auteur (modification de la texture, de la police d'écriture, de sa taille et de sa couleur)
    • Modifié le menu de l'en-tête (code, couleurs, fond, survol et sous-menus)
    • La couleur du slogan

    Hébergement du header (poids: 287ko → <400ko):

    Ténébris95

     

    Tu pourras retrouver le reste des conseils que je t'ai donnés soit directement sur ton article, soit sur ton sujet dédié dans le forum en fonction de ce qu'il s'y passera.
    Chuss!

    Capture d'écran (en théorie le fond est fixe): 

    Ténébris95


    votre commentaire
  • Drakon Era

    Merci de me prévenir par commentaires si vous vous servez et de me créditer de façon visible sur votre blog.

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Yo! On se retrouve cette fois pour un tutoriel expliquant les tenants et aboutissants du menu filtres de GIMP (première partie).

    Si vous voulez qu'on vous explique ce qui fait quoi, vous êtes bien tombé(e). Si vous préférez tout tester par vous-même (comme moi ^^) ne lisez pas cet article: il spoil. :D

    Les filtres - partie 1

    Cet article couvre les sous-menus et fonctions depuis "répéter le dernier" jusqu'à "ombres et lumières". Rien que ça, ça a pris un sacré bout de temps à rédiger ^^' l'article n'est (pour l'heure) pas agrémenté de captures d'écrans des différents effets: j'estime que vous pouvez tester par vous-même les effets dont ma description vous intéresse.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Bonjour! On se retrouve aujourd'hui pour un petit tuto (enjoyphoenix sors de ce corps /PAN/ coucou à Rocky44 en passant ^^) euh bref, soyons sérieux 30 secondes. Aujourd'hui je vais vous expliquer une fonction basique de GIMP, du genre que si vous voulez faire du graph' et que vous avez pas compris ça vous allez JAMAIS vous en sortir.

    Je veux bien sûr parler des calques! Si vous êtes déjà dans l'édition d'images mais que vous découvrez GIMP via mes tutoriaux (déjà je suis flattée donc je vous dédicace cet article parce que j'ai un drôle de sens de l'humour) je vous donne rendez-vous pour le 10 mai pour l'article suivant sur les filtres, à moins que vous ignoriez ce qu'est un groupe de calques ou le verrouillage d'un calque (resp. questions 6 et 7).

    En revanche, si vous êtes un gros newbie c'est là que ça va vous servir.

    -Chiki?
    -Oui?
    -Tu peux répondre à quelques questions pour nous les newbies?
    -Bien sûr!

    /!\ Attention! Dans cet article j'abrège arrière-plan en AP.

    1. C'est quoi un calque?

    Très bonne question jeune steak!
    Pour vous expliquer sur votre logiciel, quand vous créez une image, il vous ouvre automatiquement un calque de base, de la couleur d'AP pour GIMP. Si vous créez un autre calque, c'est tout simplement une feuille transparente que vous allez rajouter par-dessus votre AP et que vous pourrez donc modifier à loisir, en matière de teinte, visibilité, opacité, et vous pourrez même dessiner dessus sans que les modifications soient prises en compte pour les autres calques.

    2. Si je colle mon render directement sur l'arrière-plan, ça fait quoi comme différence?

    Ça fait que si tu veux j'en sais rien moi, gommer une partie de ton render par exemple, ou le colorer en vert sans changer la couleur de l'AP, ou le rendre translucide, eh ben... bon bien sûr tu peux, mais! Si tu veux gommer une partie de ton render, l'AP en dessous partira avec. Si tu veux le colorer en vert, faudra le re-sélectionner avant sinon la fonction prendra tout l'AP avec. Et tu peux toujours rendre ton render translucide, mais on verra pas l'AP derrière la partie translucide. Voilà!

    3. Comment je créée un calque?

    Avec ce bouton. Ensuite, tu pourras choisir les paramètres de ton calque: s'il sera blanc, à la couleur du premier plan (PP), transparent, à la couleur d'AP...

    Ce bouton se trouve en bas à gauche de la fenêtre d'édition de calques.

    Tu peux aussi aller dans le menu calque>créer un calque. Sachant qu'une bonne partie des fonctions de ce menu est disponible en cliquant droit sur le calque concerné, et que tu peux même trouver en faisant ça des fonctions qu'il n'y a pas dans le menu.
    Enfin, tu peux aussi créer un nouveau calque à partir d'une sélection. Tu ouvres une image dans GIMP, tu copies-colles un morceau, et puis dans l'image où tu l'auras collé, le morceau sera une sélection flottante. Tu pourras soit l'ancrer sur un calque préalablement sélectionné (avec la pitite ancre sur la même ligne que l'autre bouton), soit en faire un nouveau calque avec le bouton montré plus haut.

    4. Ouais mais... et si j'ai un calque en dessous est-ce que je peux le mettre au-dessus?

    Oui: en faisant un cliquer-glisser, ou en utilisant ces icônes pour monter ou descendre ton calque.  Les calques

    5. Y'a d'autres choses que je dois savoir?

    Une sélection ne prend que sur un calque par défaut.

    Les calques Tu peux dupliquer les calques avec ce bouton.
    Les calques Tu peux supprimer un calque avec ce bouton.
    Les calques Ce bouton sert à faire un groupe de calques.

    6. C'est quoi un groupe de calques?

    C'est comme un dossier dans lequel tu peux ranger tes calques, ce qui permet qu'ils prennent vachement moins de place dans la fenêtre; mais aussi de couper d'un coup la visibilité de tout un ensemble de calques, ou de régler leur opacité. Néanmoins, la coloration se fait toujours au calque par calque, et seul le verrouillage permet de déplacer dans l'image, de faire tourner ou de modifier la taille de plusieurs calques en même temps.

    7. Le verrouillage, c'est quoi?

    Regarde, je vais te montrer.

    Les calques Ça tu vois, c'est la tête de ton calque par défaut, il est libre et il se déplace tout seul sur l'image. Et tu peux cliquer entre la tite icône d'oeil (qui dit si ton calque est visible ou non) et le bébé aperçu de ton calque pour verrouiller le calque. Ce n'est intéressant que si tu verrouilles plusieurs calques en même temps, bien sûr, puisque le verrouillage, c'est comme si tu agrafais tes calques entre eux.
    Les calques Et là, c'est ce que ça fait quand deux calques sont verrouillés entre eux. La chaîne indique que les calques sont liés. Si je décide de bouger un des deux calques verrouillés, je bouge l'autre en même temps. Mais si je veux bouger deux autres calques sans toucher à ceux-là, faudra que je les déverrouille en re-cliquant sur la chaîne pour les libérer.

    Ça va mieux?

    Je ne sais pas si j'ai tout couvert. Aussi, n'hésitez pas à me poser vos questions dans les commentaires!
    Note: il y aura un autre article pour parler de la fonction masque de calque: ne me demandez pas ce que c'est, vous le saurez un peu plus tard!

    >Retour à la liste des tutos


    2 commentaires